HEMP-it 
LEXICON

Dans le descriptif des variétés présenté ici, vous retrouverez des indications sur la date de pleine floraison et la longueur du cycle.

Quelle que soit la variété, la date de pleine floraison (appelée précocité) dépend de la durée du jour et par conséquent varie assez peu, indépendamment de la date de semis.

Ainsi, à une latitude donnée, des semis plus précoces d’une semaine allongeront le cycle d’une semaine (une semaine de croissance supplémentaire, donc un potentiel de rendement supérieur). Et inversement, des semis plus tardifs d’une semaine raccourciront le cycle d’autant semaine (une semaine de croissance en moins donc un potentiel de rendement inférieur).

Les durées de cycle indiquées correspondent à une date de semis au 10 mai.

Par ailleurs, les autres critères sont représentés sur un graphique suivant une échelle de 1 à 10.

Ces critères sont valables pour une culture à la latitude du Mans. A d’autres latitudes, le classement entre variétés reste inchangé mais les paramètres de rendement vont changer (potentiel de production paille, potentiel de production fibres et potentiel de production graines). Par exemple, en Italie, Futura 75 reste plus productive en paille que Fédora 17, mais leurs potentiels de production paille sont tous les deux inférieurs aux potentiels de ces variétés à la latitude du Mans.

potentiel de production paille (1 : rendement très faible – 10 : rendement très élevé)

potentiel de production fibres (1 : rendement très faible – 10 : rendement très élevé)

richesse en fibres (1 : peu riche en fibres – 10 : très riche en fibres)

potentiel de production graines (1 : rendement très faible – 10 : rendement très élevé)

précocité (1 : variété très précoce – 10 : variété très tardive)

PMG (poids de mille grains) (1 : graines très petites – 10 : graines très grosses)

taux de THC (1 : pas de THC – 10 : 0,2% THC)

taux de CBD (1 : pas de CBD – 10 : très riche en CBD)

sensibilité à la verse (1 : pas de verse – 10 : très sensible à la verse)

sensibilité à l’orobanche (1 : résistante – 10 : très sensible à l’orobanche)

Fiche technique :

Potentiel production paille0%

Potentiel production graine0%

Potentiel production fibre0%

Richesse en fibre0%

Précocité0%

PMG0%

Taux de THC0%

Taux de CBD0%

Sensibilité à la verse0%

Sensibilité à l'orobanche0%

Pour une culture à une autre latitude, le classement entre variétés est identique mais les potentiels de productions (paille, graines et fibres) et la précocité varient, alors que les autres critères restent inchangés. Par exemple, en Italie, Futura 75 reste plus productive en paille que Fédora 17, mais leurs potentiels de production paille sont tous les deux inférieurs aux potentiels de ces variétés à la latitude du Mans.

La qualité des semences vendues est également présentée : la faculté germinative moyenne sur tous les lots vendus en 2019 de chaque variété est précisée. La norme de certification de semences (norme ISTA) impose un minimum de 75% de germination : un lot dont le nombre de graines germantes est inférieur à 75% ne peut pas être certifié.

Enfin, un calendrier reprend les principales étapes du cycle de la plante, pour une culture à la latitude du Mans, selon la légende suivante :

Pour les variétés graines et graines/mixtes, sont présentées des informations complémentaires concernant la composition de la graine.

Ces différentes données sont exprimées en pourcentage (g / 100 g de matière telle quelle).

Le taux d’huile et le taux de protéines présents dans la graine sont indiqués et des précisions sur la qualité de l’huile sont apportées par les taux d’oméga 3 (acide α linolénique) et taux d’oméga 6 (acides linoléique et γ linolénique).

Par exemple, le chènevis de Uso 31 contient 23,8% de protéines et 31,3% d’huile, et cette huile est composée d’oméga 3 à 15,7%, d’oméga 6 à 57,7% et les 26,6% restants sont d’autres acides gras.

Taux d’huile :

31,9%

Taux d’oméga 3 :

14,5%

Taux d’oméga 6 :

60,5%

Taux de protéine :

23,9%

Toutes ces données ont été mesurées avec les méthodes de référence.